Menu

Annonces chiens

Annuaire chiens

Conseils pratiques

Images chiens

Races de chiens

Nous contacter

Donner votre avis sur le site ou soumettre une suggestion

bannière siteduchien.com


Conseils d'alimentation pour votre chien

Vous trouverez ici quelques conseils sur l'alimentation du chien adulte. Il ne s'agit que de conseils tirés d'expérience et bien sûr ils ne sont là qu'à titre de renseignement ou d'information

Une bonne alimentation garantit à votre chien une bonne santé, un beau poil et une vitalité accrue tout au long de sa vie. Varier les aliments est essentiel pour garantir un bon apport en vitamines et éléments nutritionnels. Les quantités sont également un élément important de l'alimentation - Un excès de nourriture sera rapidement synonyme de surpoids et d'obésité.

Alors quelle quantité de nourriture donner : Pour un chien d'une quinzaine de kilos le régime alimentaire moyen sera : 500 grammes par jours dont environ la moitié de viande (maigre de préférence) et légumes verts et céréales en complément. Il est important de penser à ajouter également un peu de levure. Pensez aussi à laisser à votre chien un os à ronger pour combattre le tartre et assainir ses gencives.

Les os sont bons pour la santé, car ils fournissent du calcium et du phosphore a l’organisme. Il font partie de l'alimentation du chien depuis des siècles... Cependant, il est recommandé de faire attention et de respecter certaines règles : ne pas donner des os friables, c'est à dire des os qui s'émietteront et pourront blesser l'animal. Ainsi, les os de poulet et de lapin donnés tel quel sont proscrits. Quand l’animal les croque, ils se fragmentent sous forme d’esquilles et peuvent provoquer des blessures à l’intestin. Le mieux est de préférer un gros os de bœuf, de veau ou de mouton que le chien pourra mordiller et ronger sans danger.

Les protéines animales sont très appréciées des chiens. L’industrie agroalimentaire les utilise beaucoup pour augmenter l’appétence des aliments composés haut de gamme (par opposition aux produits végétaux, qui ont l’effet inverse).

Le foie et l’estomac crus sont encore plus appréciés que les viandes cuites. Les préférences vont au bœuf et à la volaille, avant l’agneau et le cheval. Cru, le bœuf resterait au premier rang (il préfère le bœuf cru), devant l’agneau, les volailles, le cheval et le porc. Les abats rouges sont préférés aux abats blancs.

Les matières grasses animales (graisse de volaille, gras de porc) sont, elles aussi, très prisées et préférées aux huiles végétales.

Le sucre est un cas à part : à l’état naturel, le chiot n’a pas connaissance de ce goût, car ses aliments ne contiennent aucun constituant sucré. C’est donc seulement le maître qui va proposer cette saveur.

À noter que la palette de goûts peut évoluer : il a été démontré que des animaux pouvaient développer une préférence pour des saveurs consommées juste avant ou au cours de la guérison d’une maladie.

Les préparations humides sont plus appétissantes que les aliments composés secs. Une teneur en eau de 40 à 50 % paraît être le seuil le plus apprécié. L’attirance pour les aliments secs n’apparaît pas de façon naturelle.

Les conserves et les morceaux sont mieux « goûtés » que les produits frais hachés ou broyés, eux-mêmes cependant plus recherchés que les croquettes.

Attention : le riz et les pâtes doivent être donnés très cuits. Mais surtout ne faites pas trop cuire les autres aliments, sous peine d’en détruire la plupart des vitamines. Les doses à administrer doivent être adaptées à l’âge du chien et établies par rapport à son poids.

Concernant le lait, il y a un risque de diarrhée chez les chiens qui ont perdu l’habitude d’en boire, préférez- lui le lait enrichi d’un ou de deux jaunes d’œufs.

         

Les aliments à ne pas donner à votre chien !!!

- préparations en sauce

- poumon, rate, cervelle

- graisses cuites

- charcuterie

- poisson cru (trop riche en phosphore)

- fromages fermentés

- pommes de terre (l’amidon est très difficile à digérer)

- petits pois (risque de fermentation)

- produits sucrés (bonbons, sucre, chocolat, gâteaux, crème…)

Pour la beauté du poil, il est préconisé dans l’alimentation traditionnelle un apport en huile de table d’environ 2 % de la ration, pour un chien adulte à l’entretien, soit une cuillerée à dessert pour 454 g d’aliment cuit ou par tasse d’aliment sec, au maximum.

Retour menu conseils

Retour menu principal - Back to home


 

conditions d'utilisation des annonces    conditions sur les transactions     menu annonces    protection des données personnelles   Nous contacter

Donner votre avis sur le site ou soumettre une suggestion